En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

30 ANS D'EXPERIENCE PROFESSIONNELLE EN QUALITE DE...

Psychomotricienne Analyste

Difficultés scolaires, troubles du caractère et du comportement - Déficits neurologiques et psychomoteurs  - Traumatisme crânien - Troubles psychiatriques et moteurs apparentés de la maladie d'Alzheimer


Psychologue clinicienne 

Conflits relationnels, troubles anxieux, somatiques, états dépressifs, traumatismes psychologiques - hyperactivité - troubles du sommeil

 

Thérapeute en psychodrame analytique de Moréno 

Résolution des conflits affectifs, professionnels et familiaux 


Thérapeute de la Méthode du Dr C. Simonton / Relaxologue

scénario de santé et soutien psychologique à la personne atteinte du cancer et de la maladie grave.

 

Régulation - Formation -  Conférences 

Analyse des pratiques  *  Coaching  *  Formation didactique
 

Psychomotricienne - Analyste

PSYCHOLOGIE et PSYCHOMOTRICITE
 
Parce qu'il est nécessaire, ou parfois vital, de " se " donner réponse à un trouble du comportement, un problème de couple, la signification d'un rêve, ou encore de passer un bilan psychologique, psychomoteur, d'orientation professionnelle, faire la différence entre angoisse, phobie, stress ou dépression nerveuse, dénoncer un harcèlement moral, une agression sexuelle vécue au présent, ou dans l'enfance, survivre après un deuil, comprendre et participer à la guérison de son cancer, gérer un conflit professionnel, affectif, ou familial... j'exerce aujourd'hui mes deux professions, PSYCHOMOMOTRICIENNE et PSYCHOTHERAPEUTE-ANALYSTE en complémentarité avec divers professionnels de la santé, pédopsychiatres, neurologues, psychiatres, orthoptistes, orthophonistes, gérontologues, cancérologues, kinésithérapeutes, homéopathes, acupuncteurs...

- " Peut-être, mais je ne vois pas comment un psy pourrait savoir ce que j'ai ! "
Parce que, " ce que vous avez ", vous le savez. Cette réponse vous la connaissez, c'est votre symptôme. C'est la souffrance que votre corps et votre esprit vous font ressentir, vous donnent à voir. Et votre réponse est très douloureuse, parce que vous ne vous posez pas " la bonne question " qui est à l'origine de ce mal-être.
Parce que vous vous arrêtez à la manifestation de cette souffrance, et que plus vous  y pensez, plus vous voulez qu'elle s'en aille, plus elle vous pèse et vous angoisse. Alors que de cesser de lui donner de l'importance, déplacer votre intérêt ailleurs, dans les souvenirs où elle s'est insidieusement enracinée, vous aidera à en comprendre le message et traiter en priorité la cause, et non ses effets.
Un médecin ( généralise ou psychiatre ) donne des médicaments pour écraser la douleur mentale, pour qu'elle cesse. Mais elle reste tapie dans un coin de notre inconscient et reviendra dans d'autre manifestations somatiques.
Un psychologue clinicien ne prescrit pas de traitement psychiatrique, il accompagne pas à pas son patient pour l'aider à mettre des mots sur cette souffrance, à la faire monter à la conscience, la parler, la faire sortir enfin. A éradiquer cette douleur qui le paralyse et l'empêche d'être maître de sa vie et de son désir.
Et qui ne reviendra plus parce qu'elle aura été acceptée, comprise, assumée.
Le psy n'est qu'un témoin, un " passeur " du réel au symbolique, et à l'imaginaire. C'est par ses connaissances et sa propre analyse, qu'il avance des propositions de questionnement à son patient. Jusqu'à ce que ce dernier les reprennent à son compte, et arrive peu à peu à décanter, atteindre, et résoudre, à son rythme et dans le respect de sa personnalité, le cœur de son conflit psychique, qui n'est autre que le pourquoi de la réponse qui le fait tant souffrir.
 
Après avoir travaillé en qualité d'Educatrice spécialisée auprès d'enfants et d'adultes présentant des troubles du caractère et du comportement, j'ai souhaité approfondir les liens étroits entre le corps et l'esprit, et obtenu mon DE de Psychomotricienne.  Je me suis ensuite interrogée sur l'expression de la parole du corps, et sa conflictualité psychique, dans la poursuite d'une analyse didactique me conduisant à l'obtention du Master 2 en Psychopathologie clinique.
Différentes formations sont ensuite venues étayer mes connaissances, comme le Psychodrame de Moréno utilisant le jeu de rôle pour la résolution des problèmes personnels et familiaux, la Méthode du Dr Carl Simonton utilisant un scénario de santé personnalisé contre le cancer et la maladie grave,la Relaxation Psychosomatique  sur prescription médicale, pour gérer les atteintes organiques et les états anxieux, provoqués partiellement ou totalement par des facteurs psychoaffectifs, et une formation pour la  prise en charge des troubles psychotraumatiques et leurs dommages psychiques.
 
Ainsi, à travers chaque émotion et différence, un atout supplémentaire d'humanité pour chacun d'entre nous, enfant, adolescent, adulte, heurtés à l'art du survivre, en souffrance physique ou mentale, évadés, ou en normalité.